Bribes de rêves

AMANDINE KERVYN




ABOUT THE ARTIST

Je suis une artiste belge révélant ma réalité à travers des œuvres sensibles et ludiques. Je travaille majoritairement dans l'art visuel et l'art de la scène. Je m'intéresse aux détails et textures qui m'entourent, aux arbres et à l'eau sous toutes ses formes, aux toiles d'araignées et au cirque contemporain.


ABOUT THE ARTWORKS

Cette série de 16 dessins est une tentative de retranscription de mes rêves. Comment mettre en avant leur place floue et variable dans ma tête, entre la mémoire et l’oubli ? Comment les représenter tels qu’ils se sont révélés puis fondus en moi à mon réveil ? 



Une tentative de retranscription de mes rêves. Comment mettre en avant leur place floue et variable dans ma tête, entre la mémoire et l’oubli ? Comment les représenter tels qu’ils se sont révélés puis fondus en moi à mon réveil ?


Ce projet a commencé par une retranscription de mes rêves en me réveillant pendant 4 mois. Petit à petit je me suis intéressée à la manière dont je m’en souvenais. Certains matins les rêves sont clairs dans ma tête, d'autres matins j’ai l’impression de les avoir oubliés puis ils rejaillissent en les écrivant ou quelques jours plus tard comme un papier oublié le fond d’une poche, un peu chiffonné ou à moitié effacé. Le moment de l’écriture est un moment important, des nouveaux détails apparaissent quand je me replonge dans mes souvenirs mais en parallèle la crainte d'oublier les bribes restantes est importante et accélère souvent mon écriture. Par ailleurs, il y a une vraie diversité de formes de souvenirs, tantôt visuels tantôt discursifs ou chromatiques.


Aux dessins gris traitant de cette place floue des rêves dans notre mémoire, j’ai voulu rajouter une dimension plus illustrative de mes rêves au travers de dessins colorés, qui sont en réalité des couleurs et textures qui me sont restées fortement en tête en me réveillant de certains rêves.

Traiter des rêves me permet de parler de la mémoire et de son impermanence. Comment parler et représenter ce sur quoi nous n’avons aucune prise, comment représenter un phénomène proie aux variations infinies mais surtout comment le vivre. J’aime m’intéresser à des vécus ordinaires et quotidiens tels que les rêves pour s'interroger sur notre vie, un ordinaire définitivement politique. 



Powered by Wild Apricot Membership Software